Le Projet Danse-Cité# 

C'est un laboratoire de recherche autour de la danse dans les quartiers. 

"Danser pour faire société" 

Créer de nouveaux liens pour interroger nos lieux de vie, en créer d'autres, découvrir les racines nos cultures et de nos danses. 

Sensibiliser les enfants, adolescents et adultes à l'environnement immédiat. 

Conception :                     Magali REVEST 

Danseurs et intervenants : Eva Felix, Inès Perez, Magali Buono

 

Musiciens intervenants : Bruno Desbiolles, 

 

Photos et vidéo :            Frédéric Pasquini 

Création sonore :        En cours de création 

Projet DRAC Rouvrir le Monde 2022

En juin 2019, un premier opus d'une proposition transversale entre photo, vidéo, danse, dessins et papier | La conciergerie Gounod Nice 


Quel est ce double « Je » qui se joue dans la performance viscérale de Magali Revest ?


Son apparition à même le sol nous parle de naissance. N’est-ce pas plutôt d’une renaissance dont il est question ? Un corps né adulte, à mi chemin entre l’enfant et la femme, se fraye un chemin à travers le livre blanc  de la vie.Le corps déchire les pages à écrire et Magali Revest, ogresse dévoreuse, traceuse de lignes et de  fulgurances, de cris muets et de colères autodestructrices nous dit qu’il n’est pas facile de grandir.
Pas facile de sortir du double «Je ». Pas facile d’être un/une artiste. Pas facile d’avaler les bribes de  sa vie qui défilent. Le spectateur voyage dans la sphère intime, découvre cet être sensible que  d’ordinaire on cache et qui apparaît sans fard, fragile et fort à la fois.
Les images de Frédéric Pasquini absorbent sa danseuse/muse et enlacent la force brute de la  danse, parfois à la limite de la transe hypnotique. Une beauté qui dérange. Une émotion qui surprend  par son intensité.


Article de Valérie Penve